Actualité


2021

POUR

ÉMOTIONNELLE

D'ASCENSION

VOEUX

MEILLEURS

Les consultations


LA MÉTHODE

Toute émotion désagréable a pour origine un traumatisme gardé dans la mémoire du corps et qui se manifeste par des sensations physiques particulières. En revivant cet événement en faisant appel à notre ressenti physique, la perturbation émotionnelle est libérée. Toutes les perturbations émotionnelles sont concernées.

Du lundi au vendredi de 9h à 19h sur rendez-vous 

Témoignages : "Ça marche du feu de Dieu", "Ça change la vie", "C'est révolutionnaire"

La régulation sensorielle émotionnelle et la médecine


Même si nos émotions ne sont pas toujours à l’origine de troubles physiques ou comportementaux, elles peuvent en accentuer les symptômes. 

 

Les troubles psychosomatiques

Nos émotions provoquent en nous un stress biologique. Ce stress, s’il est intense ou répétitif, agresse les parties les plus vulnérables de notre corps. C’est ainsi que le corps se détériore tant que l’émotion persiste. Pour aider notre organisme à se réparer, nous devons réguler nos stress émotionnels.

 

Voici quelques-uns des troubles psychosomatiques que la régulation émotionnelle sensorielle peut améliorer :

. douleurs (maux de tête, migraines, courbatures, mal de dos, d’estomac, douleurs dans les os et les muscles, mauvaise récupération après une blessure ou un exercice physique)

. affections cutanées (acné, eczéma, psoriasis, herpès, orgelet, urticaire, mycoses, aphtes, vitiligo, etc.)

. troubles allergiques (aliments, pollen, parfum, poussière, chats, etc.)

. fatigue chronique

. troubles du sommeil, difficultés d’endormissement

. troubles de l’attention et hyperactivité

. troubles du poids

. troubles menstruels (règles douloureuses, saignements abondants, irrégularités, etc.)

. problèmes sexuels

. troubles de la fertilité

. maladies chroniques (asthme, bronchite, angine, cystite, etc.)

. troubles de la tension (hypotension ou hypertension)

. problèmes digestifs (constipation, diarrhée, maladie de Crohn, syndrome du côlon irritable, etc.).

 

Les troubles du comportement

Pour ne pas subir certaines émotions, nous les substituons instinctivement par des réactions comportementales – addictions, réactions compulsives – qui permettent de dépasser instantanément ces émotions douloureuses.

 

Nous pouvons neutraliser ces comportements de substitution qui nous détournent de ces émotions douloureuses en identifiant ces impulsions émotionnelles et en les régulant. Une fois ces émotions régulées, le comportement de substitution ne se manifeste plus.

 

Voici quelques-uns des troubles du comportement que la régulation émotionnelle sensorielle peut améliorer :

. addictions (alcool, cigarettes, jeux vidéo, séries télé, sucre, travail, sports extrêmes, etc.)

. tocs

. bégaiements

. comportements stéréotypés et répétitifs (regarder son téléphone constamment, se regarder systématiquement dans le miroir, tordre ses cheveux ou remettre sans cesse son bracelet correctement, tout le temps regarder l’heure, faire des listes constamment, etc.)

. troubles alimentaires : grignotage, attirance excessive pour certains aliments, manger plus qu’à sa faim

. crises de panique à répétition

. troubles hypocondriaques

. procrastination, inertie

. difficulté à ranger, à trier (problématique de l’entassement)

. troubles du sommeil

. oublis récurrents, amnésie

. troubles des apprentissages (dyspraxie, dyslexie, etc.).

 

Les médecins pratiquent et recommandent la régulation émotionnelle sensorielle

Membre de l'Association de Praticien.ne.s en Santé Émotionnelle APESE

 

« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin » 

Hippocrate